Test

Le lys et le chardon

« Ces Highlands d’Ecosse sont une sorte de monde sauvage, rempli de rochers, de cavernes, de bois, de lacs, de rivières, de montagnes si élevées que les ailes du diable lui-même seraient fatiguées s’il voulait voler jusqu’en haut. » Walter Scott, Rob Roy Au cours d’un périple en Grande-Bretagne en 1829, Mendelssohn tombe en émoi devant la nature sauvage qu’il découvre en Écosse. Au milieu de la lande, dans l’ambiance des brumes écossaises, bercé par les légendes des Highlands, il entend les sonorités de cornemuses, les motifs populaires, toutes ces couleurs locales qu’il peint en musique dans cette symphonie qu’il dédiera à la reine Victoria. Cette ballade mélancolique où Walter Scott côtoie Bach – dont Mendelssohn s’inspire pour la composition du premier mouvement de cette symphonie – plonge l’auditeur dans une atmosphère de rêve et de nostalgie. On retrouve le même esprit conquérant et aventurier chez celui qui était un farouche admirateur de Mendelssohn. Dans son deuxième Concerto pour piano, Saint-Saëns exprime son amour pour un autre pays : la France. Patriote dans l’âme, celui qui fonde en 1871 la Société nationale de musique pour contrecarrer l’omniprésence de la musique allemande dans les programmes de concerts français déploie dans ce concerto toute l’élégance et la finesse qui caractérisent cet esprit musical français qui lui est cher. Composé pour son grand ami Anton Rubinstein, le deuxième concerto s’ouvre sur un solo du pianiste, rappelant les grandes improvisations pour orgue dont le compositeur était friand, et constitue, avec ses ondulations et son brio, un éclatant manifeste de son amour pour l’instrument et pour sa patrie. Deux pays mais aussi deux imaginaires s’affrontent et se mêlent dans ce programme : légendes celtiques d’un côté, légendes pianistiques de l’autre.

Date : 15/03/2022

Heure : 20h30

Adresse : Salle du premier Conservatoire, 2 bis, rue du Conservatoire

Tarifs : 10 à 45 €

Email : Cliquer ici

Téléphone : 01 45 20 82 56

Lien de réservation : Cliquer ici

Le lys et le chardon

« Ces Highlands d’Ecosse sont une sorte de monde sauvage, rempli de rochers, de cavernes, de bois, de lacs, de rivières, de montagnes si élevées que les ailes du diable lui-même seraient fatiguées s’il voulait voler jusqu’en haut. » Walter Scott, Rob Roy Au cours d’un périple en Grande-Bretagne en 1829, Mendelssohn tombe en émoi devant la nature sauvage qu’il découvre en Écosse. Au milieu de la lande, dans l’ambiance des brumes écossaises, bercé par les légendes des Highlands, il entend les sonorités de cornemuses, les motifs populaires, toutes ces couleurs locales qu’il peint en musique dans cette symphonie qu’il dédiera à la reine Victoria. Cette ballade mélancolique où Walter Scott côtoie Bach – dont Mendelssohn s’inspire pour la composition du premier mouvement de cette symphonie – plonge l’auditeur dans une atmosphère de rêve et de nostalgie. On retrouve le même esprit conquérant et aventurier chez celui qui était un farouche admirateur de Mendelssohn. Dans son deuxième Concerto pour piano, Saint-Saëns exprime son amour pour un autre pays : la France. Patriote dans l’âme, celui qui fonde en 1871 la Société nationale de musique pour contrecarrer l’omniprésence de la musique allemande dans les programmes de concerts français déploie dans ce concerto toute l’élégance et la finesse qui caractérisent cet esprit musical français qui lui est cher. Composé pour son grand ami Anton Rubinstein, le deuxième concerto s’ouvre sur un solo du pianiste, rappelant les grandes improvisations pour orgue dont le compositeur était friand, et constitue, avec ses ondulations et son brio, un éclatant manifeste de son amour pour l’instrument et pour sa patrie. Deux pays mais aussi deux imaginaires s’affrontent et se mêlent dans ce programme : légendes celtiques d’un côté, légendes pianistiques de l’autre.

Date : 15/03/2022

Heure : 20h30

Adresse : Salle du premier Conservatoire, 2bis, rue du Conservatoire, 75009 Paris

Tarifs : 10 à 45 €

Email : Cliquer ici

Téléphone : 01 45 20 82 56

Lien de réservation : Cliquer ici

Le lys et le chardon

« Ces Highlands d’Ecosse sont une sorte de monde sauvage, rempli de rochers, de cavernes, de bois, de lacs, de rivières, de montagnes si élevées que les ailes du diable lui-même seraient fatiguées s’il voulait voler jusqu’en haut. » Walter Scott, Rob Roy Au cours d’un périple en Grande-Bretagne en 1829, Mendelssohn tombe en émoi devant la nature sauvage qu’il découvre en Écosse. Au milieu de la lande, dans l’ambiance des brumes écossaises, bercé par les légendes des Highlands, il entend les sonorités de cornemuses, les motifs populaires, toutes ces couleurs locales qu’il peint en musique dans cette symphonie qu’il dédiera à la reine Victoria. Cette ballade mélancolique où Walter Scott côtoie Bach – dont Mendelssohn s’inspire pour la composition du premier mouvement de cette symphonie – plonge l’auditeur dans une atmosphère de rêve et de nostalgie. On retrouve le même esprit conquérant et aventurier chez celui qui était un farouche admirateur de Mendelssohn. Dans son deuxième Concerto pour piano, Saint-Saëns exprime son amour pour un autre pays : la France. Patriote dans l’âme, celui qui fonde en 1871 la Société nationale de musique pour contrecarrer l’omniprésence de la musique allemande dans les programmes de concerts français déploie dans ce concerto toute l’élégance et la finesse qui caractérisent cet esprit musical français qui lui est cher. Composé pour son grand ami Anton Rubinstein, le deuxième concerto s’ouvre sur un solo du pianiste, rappelant les grandes improvisations pour orgue dont le compositeur était friand, et constitue, avec ses ondulations et son brio, un éclatant manifeste de son amour pour l’instrument et pour sa patrie. Deux pays mais aussi deux imaginaires s’affrontent et se mêlent dans ce programme : légendes celtiques d’un côté, légendes pianistiques de l’autre.

Date : 16/03/2022

Heure : 20h30

Adresse : Salle du premier Conservatoire, 2 bis, rue du Conservatoire, 75009 Paris

Tarifs : 10 à 45 €

Email : Cliquer ici

Téléphone : 01 45 20 82 56

Lien de réservation : Cliquer ici

Editorial


Actualités

  • VOEUX 2022

    Chers Collègues et Amis,   Il est de coutume de souhaiter à ses amis, à chaque année nouvelle, que cel

  • BEETHOVEN – REQUIEM symphonique et choral

    Notre secrétaire général Jean Pierre LORE propose le CD et le DVD réalisés pendant les concerts de janvier 20

  • Choeur et handicap

    https://www.youtube.com/watch?v=Ybk0afTyKUw Chers Amis, Lors du séjour de la chorale Paros, une télévision arménienne a fait un reportage de 40m

  • ASSEMBLEE GENERALE

    En raison de la situation sanitaire exceptionnelle notre assemblée générale est repoussée au printemps 2022. La date vous sera communi

  • EDITORIAL

    En cliquant ICI, vous prendrez connaissance de l'éditorial de notre président